CatégoriesEpaves dans le monde, Histoire de l'automobile par Epave-Idf-Oise

Une épave pas comme les autres partie 1 – La voiture

Nous démarrons une nouvelle série avec B.M Auto « une épave pas comme les autres » dans cette dernière nous allons parler des origines de certains véhicules. Aujourd’hui le sujet de cet article sera la voiture, bonne lecture… Vroom !

La voiture c’est quoi ?

L’origine et la définition d’une automobile

Une voiture, enfin plutôt une automobile tire son origine linguistique du grec. Les termes auto (soi-même) et mobilis (mobile) viennent à l’apparition des premiers ancêtres de la voiture, qui fait partie des premiers véhicules munis d’un moteur à énergie. C’est un véhicule à 4 roues qui a pour but principal de permettre à un individu de se déplacer à grande vitesse vers des distances plus ou moins lointaines.

L’un des premiers ancêtres de la voiture a été inventé vers les années 1769 par un certain Nicolas Joseph Cugnot. Son invention a été appelée « Fardier de Cugnot ».

C’est seulement vers les années 1850 que l’industrie de l’automobile se développe. L’automobile commence à prendre forme par des expériences diverses. Mais timidement, parce que les constructeurs rencontrent certaines difficultés techniques.

Cette industrie a commencé à fonctionner chez nos voisins Italiens. Ce sont les premiers à voir leurs expériences réussir vers les années 1864. Un homme portant le nom d’Innocent Manzetti, originaire de la région d’Aoste, a réussi à mettre en marche une voiture à vapeur pouvant circuler.

Un peu d’histoire bien de chez nous…

La France n’est pas en reste dans l’automobile

Direction la France dans les années 1873, Amédée Bollée a produit et commercialisé des voitures à vapeur. C’est vers les années 1880, que de nouvelles automobiles voient le jour. Mais cette fois-ci elles disposent d’un moteur à explosion (moteur à combustion) avec l’aide d’un ingénieur français qui du nom d’Edouard Delamare-Deboutteville et d’un allemand Gottieb Daimier.

S’en suit une évolution très rapide du marché de l’automobile, avec des inventions qui s’enchaînent les unes après les autres. Il n’y a pas que les moteurs qui chauffaient, les cerveaux aussi ! Il faut dire que dans ces années-là, il n’y avait pas de soucis d’enlevèment d’épave (voir ici)!

La première voiture électrique voie le jour en 1881, Charles Jeantaud crée celle-ci équipée de batteries Faure.

Ces prototypes se sont propagés à travers le monde, plus de 350 en France, 75 en Allemagne et 80 aux États-Unis. La France est reconnue premier constructeur d’automobile dans les années 1900, avec 50 % du marché de la production mondiale.

Quand on voit les voitures disponibles aujourd’hui, il peut être difficile de croire que nous sommes passés par toutes ces étapes !