You are currently viewing Le plus gros bouchon d’Europe – Val-De-Marne
Enlèvement épave Val d'Oise - B.M Auto

Le plus gros bouchon d’Europe – Val-De-Marne

Pourquoi veulent ils faire sauter le plus gros bouchon d’Europe : Val-de-Marne

Ils commencent à détériorer « le plus gros bouchon d’Europe » pour but de désencombrer le nœud autoroutier entre l’A4 et l’A86, fréquenté par 80 000 véhicules par jour.

En quoi se compose les premiers travaux ?

Pour désencombrer le pont de Nogent, l’idée est de concevoir la construction d’un nouveau pont au-dessus de l’autoroute. Une nouvelle allée au sud de l’A4 va pouvoir rejoindre l’A4 vers Paris. Cependant pour débuter tout ça il faut pouvoir exercer à la construction des piles du futur pont. C’est la première étape du chantier qui débute maintenant. À terme, certains temps de parcours devraient être réduits de beaucoup. Prenons comme exemple, aujourd’hui, pour aller de l’avenue du Général-de-Gaulle, à Champigny, à la rue Jacques Kablé, à Nogent, les véhicules mettent en moyenne 7 minutes 30 le matin et 10 minutes le soir. Après les travaux, ce temps pourrait être réduit à 2 minutes 30 le matin et 3 minutes le soir ce qui n’est pas négligeable.

Les EFFETS pour les automobilistes ?

Les automobilistes qui empruntent l’A4, dans le sens de la province qui se dirige vers Paris, la largeur de toutes les voies vont être réduite et la vitesse passera de 90 à 70 km/h.

Le 10 mai, c’est en direction de la province que les choses se pimentent : la voie de gauche de l’A4 sera stoppée sur 2 km. Même si la direction des routes d’Ile-de-France garantit que « ces réparations ne perturberont que très peu les temps de parcours des utilisateurs »,

L’autoroute fermée

Pour freiner l’impact des travaux, les fermetures de l’autoroute auront lieu le soir. Cependant entre juin et octobre prochains, l’A4 sera close 80 nuits. À partir de septembre, les bandes d’arrêt d’urgence et les voies lentes les plus à droites seront à leur tour fermées.

Temps de travaux ?

Ce qui permettra de supprimer le fameux « carrefour à l’indonésienne », devrait être mise en service en septembre 2018, en même temps que le nouveau pont de franchissement de l’A4. Cependant les travaux ne seront pas finis avant 2020, le temps de construire les liaisons douces, dont une passerelle adossée au pont de Nogent, le parc des Rives qui remplacera l’actuelle allée en direction de Paris, et les protections acoustiques côté Nogent.

Coût des travaux ?

48 M€ seront dépensés pour réorganiser ce grand embranchement entre autoroutes et dessertes locales. 20,8 M€ sont financés par l’Etat, 20,8 M€ par la région et 6,4 M€ par le conseil départemental, qui lui finance les aménagements pour piétons et cycles.