Pénurie de puces dans l’industrie

Pénurie de puces dans l’industrie

Depuis quelques mois, l’industrie automobile subit de plein fouet la crise des puces électroniques. Les retards de livraison sont très fréquents. La baisse des ventes de voitures neuves et la fermeture temporaire des usines sont aussi les conséquences de cette pénurie. Alors qu’un retour à la normale est attendu au début de l’année 2022, cette situation risque de perdurer jusqu’en 2023.

Les causes de la crise de puces électroniques dans l’industrie automobile 

La puce électronique, ou semi-conducteur, est l’élément permettant de faire circuler les données dans un objet connecté. Ce matériau est utilisé dans le domaine du numérique pour la fabrication de Smartphones, de PC ou de tablettes. Le fameux composant électronique s’est rapidement popularisé dans l’industrie automobile. Les modèles de véhicules les plus récents utilisent de plus en plus de semi-conducteurs afin de faire fonctionner l’électronique embarquée. Cette pièce auto s’avère indispensable dans la connectivité et la gestion du moteur. Le contrôle du freinage et autres dispositifs d’aide à la conduite d’un véhicule neuf en dépendent également.

Malgré la demande croissante de puces électroniques sur le marché, elles se font de plus en plus rares depuis 2020. En cause : la crise de Covid-19 qui a ébranlé les prévisions concernant la demande de voitures neuves. En effet, les mesures mises en place pour lutter contre la pandémie ont eu un impact majeur. Cet effet touche particulièrement la vente de véhicules nécessitant certaines pièces comme les semi-conducteurs. Les prévisions ont alors été revues à la baisse. Cette initiative entraîne l’annulation des commandes de pièces détachées pour la fabrication de puces électroniques.

Pourtant, les constructeurs automobiles ont vu la demande de véhicules neufs exploser au cours de ces derniers mois. Même avec la reprise de l’industrie automobile, l’offre des semi-conducteurs sur le marché peine à suivre. La demande demeure croissante chez les concessionnaires, ce qui a conduit à la pénurie des composants électroniques. Par ailleurs, les ventes de certains appareils électroniques tels que les Smartphones et les PC ont augmenté en 2020. Les fabricants de puces électroniques tendent à prioriser leurs clients dans l’industrie du numérique et du divertissement. 

Une baisse de production des usines 

La pénurie de puces électroniques que subissent les concessionnaires automobiles a renforcé la crise de véhicules neufs en 2021. Malgré la reprise de l’économie à l’échelle mondiale, les pertes de production de cette année sont énormes. Pour le secteur automobile, la situation serait plus catastrophique qu’en 2020. Des études ont été menées par l’Association des constructeurs européens (ACEA). Les résultats ont démontré que les ventes de véhicules neufs en Europe ont stagné au cours des 11 premiers mois de l’année 2021. Le secteur a d’ailleurs enregistré une baisse de -0,04 % par rapport à l’année dernière.

Si la baisse de production touche l’ensemble de l’industrie automobile, elle reste inégalitaire selon les pays. L’Allemagne enregistre notamment la plus forte baisse (-31,7 %), suivie par l’Italie qui perd environ -24.6 % de ses ventes et la Pologne qui perd -23,3 %. La France affiche quant à elle une diminution de -3,2 % de ventes de voitures neuves. Si certains pays sont mis à mal par la crise de véhicules neufs, d’autres comme l’Irlande et la Slovénie voient les ventes augmenter sur certains marchés.

La crise de puces électroniques a un impact direct sur l’industrie automobile, en particulier concernant les services. En effet, les difficultés d’approvisionnement en composants électroniques ont contraint les constructeurs automobiles à fermer la plupart de leurs usines de production. Le ralentissement de la production a d’ailleurs entraîné des retards de livraison des véhicules neufs, en particulier les modèles dotés de finitions et d’options personnalisées. Face à la pénurie de semi-conducteurs, les prix des véhicules neufs ont augmenté fortement. Cette hausse a néanmoins permis au marché des véhicules d’occasion de se développer au cours de ces derniers mois, permettant aux particuliers et aux professionnels de réaliser des bénéfices sur leurs anciens véhicules

Quelles solutions pour sortir de la crise de puces électroniques ? 

Bien que certaines études estiment la fin de la pénurie de puces électroniques en 2022, la situation ne semble toujours pas s’éclaircir. Selon les experts, cette crise pourrait même avoir un impact sur l’année 2023. La solution envisagée pour retrouver un rythme normal de production serait de revoir la chaîne d’approvisionnement dans son ensemble. Les fabricants doivent réévaluer leurs méthodes de travail et les mesures stratégiques d’externalisation et de gestions des stocks pour améliorer la situation et faire face à la demande croissante.

L’Union européenne prévoit notamment de développer un projet d’intérêt commun européen (PIEC) destiné à favoriser la relocalisation de la production des semi-conducteurs sur le territoire européen. L’objectif de ce projet est de produire 20 % des puces électroniques dans le monde à l’horizon 2030. Le gouvernement français a également décidé de débloquer 6 milliards d’euros pour la production de composants-clés comme les semi-conducteurs sur le sol français, une somme faisant partie d’un immense plan d’investissement de 30 milliards d’euros.

© Copyright 2022 BM Auto, enlèvement d’épaves IDF OISE | Sitemap .