La crise des véhicules neufs

La crise des véhicules neufs

Retards de livraisons, attente prolongée… l’achat d’un véhicule neuf peut présenter certains inconvénients. Malgré le redémarrage de l’économie suite à la crise de Covid-19, la pénurie de semi-conducteur fait rage. Les concessionnaires automobiles sont contraints d’allonger leur délai de livraison.

L’allongement du délai de livraison des véhicules neufs : quelles sont les causes ? 

D’après une étude menée par l’UFC-Que Choisir, le délai moyen pour la livraison d’une voiture neuve est de 51 jours. Cette durée peut cependant varier en fonction des caractéristiques du véhicule et sa disponibilité. Dans certains cas, les délais annoncés par les constructeurs automobiles ne sont pas respectés. Les retards peuvent d’ailleurs aller jusqu’à 34 jours en moyenne.

Une crise de semi-conducteurs touche l’ensemble de l’industrie automobile. Il s’agit de la principale raison derrière cet allongement des délais de livraison. De nombreuses entreprises automobiles ont récemment subi une pénurie d’approvisionnement pour certaines pièces. Ces dernières sont nécessaires à la fabrication de véhicules neufs. Ces éléments désignent les puces et semi-conducteurs indispensables au fonctionnement de l’électronique embarquée. Cette crise s’explique notamment par la pandémie de Covid-19. Celle-ci a entraîné une baisse de production des usines. Cette situation oblige les constructeurs à ralentir, voire même stopper leur activité pendant cette période.

Alors que le marché automobile a redémarré au second trimestre de l’année 2020, les concessionnaires peinent à suivre la demande. Les besoins croissants des consommateurs, entraînent par conséquent de longs délais de livraison. Au-delà de la crise de semi-conducteurs, la crise du transport maritime contribue également au retard de livraison des voitures neuves. Attendu vers la fin de l’année 2021, le retour à la normale fait face à des obstacles. L’industrie automobile n’interviendra pas avant quelques années finalement. Selon des experts, cette situation devrait se poursuivre jusqu’en 2023. 

Éviter les longs délais de livraison : est-ce possible ? 

Si vous souhaitez acquérir un nouveau véhicule, l’achat sur stock reste un moyen envisageable. Cette alternative permet de raccourcir les délais de livraison parfois trop longs. Les concessionnaires disposent d’un site web vous permettant de découvrir les véhicules neufs en stock. Qu’il s’agisse d’une voiture, d’un scooter ou d’une moto, vous trouverez facilement le modèle qui vous convient.

Très pratique, cette solution vous permet de disposer de votre véhicule en seulement quelques jours après l’achat. Le concessionnaire est également en mesure de faire tourner son stock, vous permettant ainsi de profiter d’une remise intéressante sur votre achat.

Cependant, le choix de l’auto peut s’avérer limité, en particulier concernant les couleurs, les finitions et les options proposées. Les délais de livraison seront en effet plus longs si vous souhaitez acquérir un véhicule personnalisé.

Si certains modèles de voitures sont proposés en différents coloris, avec plusieurs combinaisons de personnalisation, leur fabrication peut s’avérer plus complexe que les modèles standards. Il vous faudra donc patienter quelques mois pour obtenir une voiture neuve correspondant à vos goûts et vos attentes.

Si vous souhaitez réduire le délai de livraison, il convient également d’éviter de vous tourner vers LA voiture star du moment. Bien souvent, les constructeurs automobiles ont du mal à anticiper le succès d’un modèle et peuvent faire face à une demande trop importante.

Opter pour des véhicules d’occasion se présente également comme une alternative idéale à l’achat d’une voiture neuve. L’allongement du délai de livraison dans le secteur du neuf a permis au marché d’occasion de se développer, en particulier grâce à la disponibilité des véhicules. Vous pouvez revendre votre voiture au bon moment par exemple pour en racheter une autre.

Que faire en cas de non-respect du délai de livraison des véhicules neufs ? 

Lors de l’achat d’un véhicule neuf, le bon de commande doit impérativement mentionner la date limite de livraison. Dans le cas où la voiture n’est pas livrée dans les délais impartis, l’acheteur est en droit d’annuler la vente et d’exiger un remboursement des versements effectués. Vous devez simplement attendre sept jours après l’échéance prévue pour dénoncer la vente.

Cependant, le contrat de vente peut prévoir des clauses de force majeure vous empêchant d’appliquer votre droit d’annulation. Si votre concessionnaire invoque ces clauses, il est conseillé de lui demander les raisons du retard de livraison.

Si le vendeur exige un dépôt de garantie, assurez-vous que le contrat précise s’il s’agit d’un acompte ou d’arrhes. Dans le cas du versement d’un acompte, vous ne pourrez pas bénéficier d’un remboursement lors de l’annulation de la vente.

Pour résilier votre contrat, vous devez obligatoirement adresser une lettre de mise en demeure préalable au vendeur, précisant un délai supplémentaire pour la livraison du véhicule. Si vous ne recevez aucune réponse dans les délais impartis, il convient de dénoncer le contrat en envoyant un courrier par lettre recommandée avec demande d’avis de réception ou par e-mail.

Le prestataire est alors tenu de vous rembourser la totalité des sommes versées dans les 14 jours qui suivent votre dénonciation. Vous pouvez également bénéficier d’une indemnité dont le montant est calculé en fonction de la durée du retard de remboursement. Vous pouvez bénéficier d’une indemnité à hauteur 10 % en cas de retard de 30 jours au-delà du délai convenu et 20 % pour 60 jours de retard.

© Copyright 2022 BM Auto, enlèvement d’épaves IDF OISE