revendre sa voiture quelque soit son état
CatégoriesVéhicules

Quel est le meilleur moment pour revendre sa voiture quelque soit son état ?

Envie d’une nouvelle voiture ? Besoin d’argent rapidement ? Pourquoi ne pas envisager de revendre votre ancien véhicule ? Celui-ci peut être stationné dans votre garage. Mais à certains moments, ce peut être intéressant de le revendre afin d’acquérir une des dernières nouveautés ou simplement pour éviter les grosses réparations. Mais la question se pose quel est le meilleur moment pour revendre sa voiture ?  

Est-ce réellement le bon moment pour vendre votre voiture ?

Vendre à tout instant

Dans les faits, il n’y a pas de bon ou mauvais moment pour procéder. Vous pouvez vendre à tout instant votre ancienne voiture. Désormais, il existe des professionnels qui font une reprise de n’importe quelle marque, quelque soit son état. Vous pouvez faire une estimation en ligne en quelques clics. Bien évidemment, la valeur de votre véhicule à quatre roues variera selon son état, les kilomètres au compteur, le modèle et l’année de mise en circulation, etc…

Selon les sondages du marché toutefois, il est plus facile et plus rentable de vendre dès le début d’année. C’est d’autant plus le cas si votre véhicule est en état de circuler. Les acheteurs sont plus nombreux. On compte dans le lot aussi bien les entreprises que les simples particuliers. Si vous avez un modèle de voiture qui se décapote, préférez attendre les beaux-jours. Votre voiture sera plus attractive, et vous pourriez la vendre à un meilleur prix. 

Vendre avant les 6 000 km au compteur

Dans l’absolu, si vous envisagez de ne pas garder votre voiture toute votre vie, dès que vous l’achetez, sachez que vous ne devez pas trop l’user. Il est plus facile de revendre une voiture en état de presque neuve. Selon les professionnels, on ne peut plus considérer qu’un véhicule à 4 roues est en état neuf ou presque neuf une fois qu’il a dépassé les 6 000 km. Bien évidemment, quand vous allez vendre votre voiture, vous allez la céder avec son carnet d’entretien. L’état de cette dernière ainsi que les dernières révisions peuvent impacter sur le prix. 

Vendre après 4 ans de détention maximum

En moyenne, la durée de détention d’une voiture est de 4 ans. Au-delà de quoi, la valeur du bien en question peut baisser considérablement. Et pour cause, non seulement, vous aurez dépassé largement les 6 000 km, mais vous devriez faire d’importantes réparations sur le modèle. Et en fonction de la marque et de la collection, trouver les bonnes pièces peut être compliqué. Si vous souhaitez tirer un bon prix sur votre quatre-roues, il convient de revendre 3 ou 4 années après son achat. 

Vendre quand une autre voiture vous intéresse tout simplement 

Vous pouvez vendre tout simplement quand une autre voiture vous intéresse. Le prix de vente de votre véhicule actuel pourra vous servir afin de constituer un apport personnel si vous financez cet achat avec un crédit auto. 

Les nouvelles tendances, en termes de voiture, sont les électriques ou les hybrides. Elles sont plus puissantes et plus autonomes de nos jours. Plusieurs grandes marques peuvent vous proposer leur modèle.

CatégoriesVéhicules

Point complet de toutes les vérifications avant de partir en vacances avec sa voiture

Pour partir en vacances en voiture tranquille

Les choses à ne pas oublier

Des vacances réussies, c’est tout d’abord avoir bien organiser son voyage: ce qui consiste à passer par le chargement des bagages jusqu’à l’analyse de l’état de la voiture… Si vous voulez un conseil, pour éviter le stress, la fatigue et les embouteillages afin de profiter au maximum de vos vacances, prévoyez un peu de temps pour organiser votre trajet en voiture.

Tout d’abord avant de partir pour un long trajet en voiture, mieux vaut être en forme que ce soit sur le plan intellectuel mais aussi sur le plan physique, car au fil des kilomètres, la fatigue se fait vite ressentir, vos réflexes et vos temps de réaction diminuent.

Conseils pour partir en pleine forme

  1. Prendre la route seulement après une bonne nuit de sommeil ( ce qui doit représenter au moins 7 heures). Si vous décidez de partir de nuit il est conseillé de faire une sieste dans l’après-midi.
  2. Désignez votre heure de départ en accord avec votre rythme habituel de sommeil.
  3. Favorisez un départ matinal, toujours préférable que de prendre la route tardivement ou la nuit.
  4. Il est déconseillé de conduire aux heures propices à la somnolence.
  5. Faire une pause de 15 minutes toutes les deux heures serait idéale.
  6. Stopper immédiatement la voiture si vous êtes fatigué ou proche de l’endormissement.

Vigilance optimale

Avant chaque grand voyage en voiture s’organiser si vous porter des lunettes de prendre une paire de lunette de rechange et s’abstenir de conduire la nuit si votre vision n’est pas optimale.

Nourriture/boissons

  • Ne pas partir après un repas généreux et surtout lorsque vous avez bu car cela pourrait réduire votre vigilance.
  • Pendant le trajet mangez des aliments qui vous donnent de l’énergie et vous aide à lutter contre la fatigue.
  • Pour boire, mieux vaut adopter l’eau plutôt que des sodas.
  • Que ce soit avant ou pendant le trajet, les boissons alcoolisées doivent être bannies.

Médicaments

  • Ne pas prendre de somnifères, tranquillisants ou sédatifs qui sont contradictoire avec la conduite automobile

Téléphone ou autre facteur susceptible à la vigilance

  • Interdiction d’utiliser son téléphone lorsqu’on conduit.
  • Résister aux autres facteurs tel que la lecture au volant ou les cigarettes. Les fumeurs devront attendre la pose pour en griller une.

Température

  • Ouvrez souvent les fenêtres de votre voiture.
  • Réglez la climatisation 5 degrés en dessous de la température extérieure.

Chargement des bagages

  • Si possible, chargez les bagages la veille du départ.
  • Équilibrez le poids des bagages sur toute la voiture pour ne pas être gêné dans votre conduite.
  • Ne posez pas d’objets sur la plage arrière, la route doit être visible depuis votre rétroviseur intérieur.
  • Vérifiez les fixations des barres de toit, du coffre de toit, du porte-vélo ou de votre remorque si vous en avez.
  • Si vous transportez des objets qui prennent beaucoup de place, ils ne doivent jamais dépasser à l’avant

Bien préparer son parcours

  • Réaliser une feuille de route en détectant, à partir d’une carte routière, les itinéraires les plus sûrs. Avantagez les autoroutes ou les routes à chaussées séparées.
  • Informez-vous sur les conditions de circulation. Connaître les jours les moins chargés (Bison Futé® peut vous y aider)
  • Regardez la météo sur la globalité du trajet pour éviter de rouler sous la pluie, sous un orage ou en pleine tempête.
  • Si vous partez à l’étranger, vérifiez la validité de vos garanties d’assurance auto dans le pays d’arrivée et dans ceux traversés.
  • Ne pas se fixer d’horaires d’arrivée.

Les enfants

  • Ils doivent toujours être attachés tout comme les adultes !
  • Prévoyez des occupations pour les enfants telles que devinettes, tablettes, jeux, etc…
  • Pensez à faire faire des pauses régulières pour qu’ils se dégourdissent les jambes et s’oxygènent.
  • Donnez un repas légers aux enfants qui sont malades en voiture.

 

CatégoriesVéhicules

Carte grise et permis en ligne !

La simplification des démarches administratives se poursuit

Depuis le 28 avril les demandes de permis de conduire se font exclusivement sur internet. Et ce sera bientôt pareil pour les certificats d’immatriculation.

Pour les permis de conduire et carte grise ne vous déplacez plus en Préfecture !

Depuis le 28 avril toutes les démarches liées au permis de conduire s’effectuent en ligne.

Plus aucun dossier papier n’est à transmettre en Préfecture de Seine-et-Marne ou en Sous-Préfecture.

Carte grise et certificats d’immatriculation

A compter du 1er juin 2017, la préfecture située à Melun et la sous-préfecture de Meaux n’accueilleront plus de public aux guichets immatriculation des véhicules.

Les démarches liées à l’immatriculation des véhicules qui ne sont pas encore disponibles en télé-procédures. Elles doivent être réalisées par voie postale soit à la préfecture de Seine-et-Marne située Melun, soit à la sous-préfecture de Meaux.

Vous trouverez sur le site http://www.service-public.fr les listes de pièces justificatives pour réaliser votre demande d’immatriculation de véhicule par voie postale.

Les demandes concernant l’enregistrement de la vente d’un véhicule ou le changement d’adresse d’un certificat d’immatriculation au nouveau format doivent d’ores et déjà se faire via le site internet : https://ants.gouv.fr/

Des guichets pré-accueil circulation resteront accessibles tous les jours de 9h à 12h pour résoudre les éventuelles difficultés.

CatégoriesEnvironnement, Véhicules

1 Juillet 2017 – Pastille Crit’Air verbalisée

A partir de la date du 1er juillet 2017 prochain, les véhicules souhaitant circuler en zone à circulation restreinte devront obligatoirement afficher sur leur pare-brise la pastille Crit’Air. Si celle-ci n’est pas présente, une amende de 68€ sera infliger. Donc, à partir du 1er juillet 2017, la pastille Crit’Air sera obligatoire.

Le décret publié le 5 mai dernier au Journal Officiel «crée une contravention en cas d’absence de présentation de certificat qualité de l’air pour un véhicule circulant dans une zone à circulation restreinte, et en cas de violation des mesures d’urgence arrêtées en cas de pic de pollution atmosphérique».

Tous les véhicules à moteur sont concernés par cette pastille, sauf les voitures et motos respectivement immatriculés avant le 1er janvier 1997 et avant le 31 mai 2000. Néanmoins, ces véhicules ne sont plus autorisés à circuler en zone à circulation restreinte.

Favoriser les véhicules les moins polluants

Le certificat de l’air « Crit’Air » est une vignette qui indique le niveau de pollution du véhicule. Son prix est de 4,18€. La pastille Crit’Air permet aux villes qui appliquent le dispositif de prendre des mesures incitatives ou restrictives de circulation et de stationnement. L’objectif est de réduire la circulation des véhicules les plus polluants, notamment lors des pics de pollution. La classification est identique sur l’ensemble du territoire, mais chaque collectivité territoriale peut choisir ses propres incitations et restrictions, ainsi que les véhicules concernés, en fonction de la situation locale. Le certificat qualité de l’air permet ainsi de favoriser les véhicules les moins polluants, par le biais de modalités de stationnement favorables, de conditions de circulation privilégiées, ainsi que la possibilité de circuler dans les zone à circulation restreinte en cas de pic de pollution.

Source : LeFigaro