CatégoriesEnvironnement

Tendance : Le recyclage des épaves automobiles en Île de France

Dans la mode du vintage, il n’est pas rare de retrouver des modèles de voitures épaves qui sont pour le moins… surprenantes. En effet, certaines épaves sont parfois de vrais petits trésors pour les personnes qui savent en faire bon usage, et qui ne manquent pas d’imagination. B.M Auto, société d’épaviste et de casse automobile en Île de France (voir ici : https://epave-idf-oise.fr/remorquage-voiture-val-oise-95/), a décidé de partager avec vous quelques modèles qui ont retenus son attention. De quoi vous donner des idées …

D’épave à voiture de collection

Il y a une tendance du vintage et de l’ancien qui ne se dément pas. Parfois, des acheteurs chevronnés sont prêts à débourser plusieurs milliers d’euros pour un vase de l’époque de Napoléon ou pour d’autres vestiges du passé. Et la tendance existe aussi dans l’automobile. Vous avez sûrement déjà vu une voiture vintage rouler dans les rues comme si elle venait de sortir de l’usine de fabrication. Vous n’auriez jamais imaginé cette même voiture quelques années auparavant au stade d’épave abandonnée dans une forêt. Certains se mettent même en tête de restaurer les voitures de collection abandonnées sous forme d’épave. Autant vous dire que c’est un vrai challenge. Une fois la voiture « remise en forme » certains peuvent les revendre à de très bons prix (avec des montants  pouvant excéder les milliers d’euros en fonction du modèle).

Photo de Xavier Leoty

Votre épave à la maison

Maintenant que tout se recycle, on peut vous dire que l’on peut même retrouver des épaves dans le domaine du mobilier. Oui, vous ne rêvez pas ! On retrouvera chez certains un bout de voiture dans leurs salons, c’est assez surprenant mais surtout très original. Il y a quelques mois une exposition sur ce thème a fait fureur à New York, aux États-Unis. Une tendance qui marche fort surtout chez les hipsters.

Une épave se transforme en appartement

Un peu plus rare que les cas précédents mais nous en retrouvons quand même, des épaves transformées en bien immobilier, bien entendu on ne parle pas d’une voiture simple mais plutôt des grandes voitures larges au grand gabarit comme celle très connue de Scooby-Doo.

BM Auto espère vous avoir donné quelques idées pour le recyclage de votre épave … Sinon, nous sommes là pour la récupérer !

CatégoriesEnvironnement

Que risque t’on à ne pas faire enlever un véhicule hors d’usage de la voie publique

Beaucoup d’automobilistes peuvent se poser la question. Quelle est l’utilité de confier un véhicule hors d’usage à des professionnels de l’enlèvement d’épaves ? BM Auto propose ci-dessous de découvrir quelques risques que peuvent représenter les épaves automobiles.

Premièrement les risques environnementaux

Conformément à l’article R543-156 du Code de l’environnement, « les véhicules hors d’usage ne peuvent être remis par leurs détenteurs qu’à des centres VHU agréés ». En d’autres termes, les véhicules déclarés épaves, hors d’usage représentent un risque écologique pour l’environnement. Leur destruction ne peut être confiée qu’à des entreprises spécialisées et agréées par l’Etat. En effet, les véhicules hors d’usage contiennent des éléments néfastes pour l’environnement. Les huiles de moteur et de boîte à vitesses, les filtres à huile et à carburant, les autres liquides de frein et de refroidissement, certains éléments de plomb, les fluides de climatisation, et bien d’autres… En raison de leur toxicité et du risque pour l’environnement, les déchets cités ci-dessus font l’objet d’un traitement spécifique afin de prévenir tout risque de pollution. Certains accessoires automobiles peuvent également représenter une nuisance pour l’environnement. Par exemple, les batteries automobiles contiennent des acides très nocifs à la fois pour la faune et la flore. Certains petits animaux domestiques ou sauvages pourraient succomber à l’ingestion de tels produits nocifs.

En second les risques d’incendie

Les diverses huiles utiles au bon fonctionnement d’une automobile ainsi que les restes de carburant qui se déposent avec le temps sur les pièces de moteurs sont hautement combustibles et peuvent facilement prendre feu. En effet, une chaleur excessive ou un contact avec un mégot de cigarette peuvent déclencher l’incendie d’une épave. Les conséquences d’un tel incendie peuvent être catastrophique et entraîner des incendies en chaînes ou porter préjudice à un passant. Il convient de noter à cet égard que le propriétaire de tout véhicule hors d’usage sera responsable de tous préjudices causés par celui-ci et devra en répondre. En outre, dans certains cas, la compagnie d’assurance qui assure le véhicule pourra considérer que le propriétaire du véhicule déclaré épave a été négligeant et n’a pas respecté son contrat d’assurance. Ainsi, la compagnie d’assurance peut potentiellement indemniser les victimes puis se retourner contre le propriétaire de ce véhicule hors d’usage pour une partie ou la totalité de la somme indemnisée.

Il est donc dangereux à tous points de vue de ne pas faire appel à un professionnel pour la destruction de votre véhicule. BM Auto est un centre VHU agréé qui vous accompagnera afin que vous puissiez respecter vos obligations civiles et légales.

CatégoriesEnvironnement, Véhicules

1 Juillet 2017 – Pastille Crit’Air verbalisée

A partir de la date du 1er juillet 2017 prochain, les véhicules souhaitant circuler en zone à circulation restreinte devront obligatoirement afficher sur leur pare-brise la pastille Crit’Air. Si celle-ci n’est pas présente, une amende de 68€ sera infliger. Donc, à partir du 1er juillet 2017, la pastille Crit’Air sera obligatoire.

Le décret publié le 5 mai dernier au Journal Officiel «crée une contravention en cas d’absence de présentation de certificat qualité de l’air pour un véhicule circulant dans une zone à circulation restreinte, et en cas de violation des mesures d’urgence arrêtées en cas de pic de pollution atmosphérique».

Tous les véhicules à moteur sont concernés par cette pastille, sauf les voitures et motos respectivement immatriculés avant le 1er janvier 1997 et avant le 31 mai 2000. Néanmoins, ces véhicules ne sont plus autorisés à circuler en zone à circulation restreinte.

Favoriser les véhicules les moins polluants

Le certificat de l’air « Crit’Air » est une vignette qui indique le niveau de pollution du véhicule. Son prix est de 4,18€. La pastille Crit’Air permet aux villes qui appliquent le dispositif de prendre des mesures incitatives ou restrictives de circulation et de stationnement. L’objectif est de réduire la circulation des véhicules les plus polluants, notamment lors des pics de pollution. La classification est identique sur l’ensemble du territoire, mais chaque collectivité territoriale peut choisir ses propres incitations et restrictions, ainsi que les véhicules concernés, en fonction de la situation locale. Le certificat qualité de l’air permet ainsi de favoriser les véhicules les moins polluants, par le biais de modalités de stationnement favorables, de conditions de circulation privilégiées, ainsi que la possibilité de circuler dans les zone à circulation restreinte en cas de pic de pollution.

Source : LeFigaro

CatégoriesEnvironnement

La ministre de l’environnement évoque l’nterdiction des diesels !

Au micro de France Inter lors de l’inauguration de la route solaire de Tourouvre (61), Ségolène Royal, la ministre de l’Environnement et de l’Énergie a alors exprimé sa position favorable vis à vis de l’interdiction des véhicules Diesel en France, même souhait du côté de la maire de Paris Anne Hidalgo (PS) pour sa ville en 2025. Elle ajoute que cette date est « une bonne idée parce qu’il faut anticiper ».

La fiscalité du diésel doit évoluer

La ministre rajoute également sur l’alignement progressif de la fiscalité du Diesel avec celle de l’essence : « On ne peut pas à la fois dire que le Diesel et les particules provoquent de très très graves problèmes de santé publique et en même temps continuer à donner un avantage au Diesel (…) », préconisant « de ne pas acheter de Diesel parce que progressivement, l’avantage donné à la fiscalité du Diesel va être supprimé ». Le rééquilibrage des taxes sur ces carburants, et l’exonération de la TVA sur l’essence comme sur le gazole pour les entreprises opérera dans cette démarche.

Un arrêt progressif du Diésel

Ségolène Royal prévoit de faire arrêter le Diesel progressivement, pour protéger les emplois industriels en résultant. « Il faut que l’industrie du Diesel comprenne que c’est de son intérêt à elle d’accélérer la transition vers la voiture électrique », a-t-elle ajouté, rappelant également le « super bonus » de 10.000€ alloué pour l’achat d’une électrique si l’on se débarrasse d’un Diesel de plus de dix ans. Le bonus standard réservé aux voitures électriques est réduit de 6.300€ à 6.000€ pour 2017, celui des hybrides rechargeables reste à 1.000€ mais celui des hybrides non rechargeable (750€) disparaît. Le malus est quant à lui renforcé. Découvrez le barème complet.

Si la tendance s’inverse sur la vente de voitures neuves pour la première fois depuis 15 ans, les voitures diesel occupent 62,2% du parc automobile français Et les électriques n’ont représenté que 1,04% des ventes de véhicules particuliers dans l’hexagone entre janvier et novembre 2016 selon le CCFA (Comité des Constructeurs Français d’Automobiles).